Le patrimoine bâti
Vieille Porte ou Porte de Belfort

Vieille Porte ou Porte de Belfort


Vieille Porte ou Porte de Belfort, érigée en 1245 lors de la construction de la cité par les comtes de Ferrette.

Boulevard Clémenceau et Vieille porte

 

Passage de la Vieille Porte

Comme toute ville fortifiée, Altkirch possédait des portes. Elles étaient, officiellement, au nombre de trois.

La Vieille Porte

Vous vous trouvez ici en présence de l’une des deux plus anciennes, construites en 1245 lors de l’édification des remparts de la ville. Celle-ci donnait accès à Altkirch par le Nord. La partie inférieure de la porte, en pierre de taille, se caractérise par son aspect massif. Vers 1560, un immeuble fut élevé au-dessus de la Vieille Porte.

Comme vous pouvez le voir, il est percé de deux fenêtres gothiques qui en révèlent l’époque de construction, tout comme le passage en ogive. Vous remarquerez néanmoins un écusson de 1693 sur le pilier de soutien à la base de l’arcade : il signale une consolidation.

L’édifice voisin construit en pans de bois et percé de baies rectangulaires date, quant à lui, de la restauration et de l’élargissement de la Vieille Porte au XVIIIème et XIXème siècle. Il constituait alors un passage piéton.

N’hésitez pas à franchir la porte, vous découvrirez les voûtes intérieures et le pigeonnier, avant de déboucher sur le boulevard Clemenceau. Vous quittez l’enceinte médiévale de la ville, mais vous pourrez encore distinguer les vestiges des remparts extérieurs le long du boulevard.

Date de publication: 14/08/2012 10:32
comments powered by Disqus