Le patrimoine bâti

Monument funéraire


Monument funéraire à la mémoire des soldats morts en 1871, érigé en 1887

(circuit mémoriel)

Monument aux morts 1870

Entre janvier et février 1871, quinze soldats français et cinq soldats allemands décédèrent à l’hôpital d’Altkirch.

Ils avaient été blessés lors des attaques allemandes à Belfort et Héricourt, et ne purent être sauvés. Ils furent enterrés au cimetière Saint Morand où, en 1887, les Altkirchois dressèrent une stèle en leur mémoire.

Vous pouvez lire à l’avant du monument une épitaphe dont la traduction pourrait être «1870-1871 pour la patrie, la mort a réuni l’ami et l’ennemi, ils reposent unis pacifiquement».

On peut dire que les Sundgauviens d’Altkirch ont érigé, en quelque sorte, sans le savoir, un monument européen de l’union dans la paix.

Date de publication: 14/08/2012 13:56
comments powered by Disqus