Le patrimoine bâti
La tour «du  Schlaghaus» ou bastion de la monnaie

La tour «du Schlaghaus» ou bastion de la monnaie


La tour dite  « du  Schlaghaus », ou bastion de la monnaie

Boulevard Clémenceau

Édifiée en même temps que les remparts de la ville en 1245 (lieu de frappe de la monnaie)

Vue tour Schlaghaus

À partir de 1215, Altkirch se dote de remparts munis de tours de défense.Parmi celles encore debout, vous pouvez admirer la tour dite du Schlaghaus.

Elle présente des meurtrières caractéristiques de l’art défensif médiéval.

Cependant, comme le nom de la tour l’indique,  la monnaie était frappée dans le bâtiment qui la jouxtait.

     

 Le bastion de la monnaie

Schlaghaus

Dominant jadis l'Ill et l'axe est-ouest, le bastion qui défendait au XVe siècle l'hôtel de la Monnaie est une des rares constructions militaires médiévales à avoir survécu aux aléas de l'histoire à Altkirch.
Ce bastion fait partie des remparts nord. Il s'agit d'une tour de flanquement (ou flanquante) semi-cylindrique et qui est construite à l'époque des Habsbourg, au temps où la ville est un chef-lieu de bailliage. Le bâtiment auquel la tour est accolée remonte sans doute à la même époque et a servi d'hôtel des Monnaies.
Aujourd'hui il ne reste que trois meurtrières, dispositif de tir très judicieux: à droite et à gauche deux arbalétrières équipées pour armes à feu (couleuvrines et fusils de remparts) et au centre une embrasure bi-directionnelle.

Cette canonnière taillée d'un seul bloc dans du grès autorisait une défense horizontale en direction d'éventuels ennemis s'approchant de la ville en traversant l'Ill.

Date de publication: 14/08/2012 10:49
comments powered by Disqus